Humeur

Chronique après une semaine de confinement

Hello à tous.tes, j’espère que vous allez bien en cette deuxième semaine de confinement ? J’ai terriblement envie d’écrire et pourtant une fois devant l’ordinateur, je me sens désemparée. Mon esprit est brouillon et j’ai du mal à organiser mes idées.

Chronique après une semaine de confinement presque déconnectée

Ça fait une semaine et un jour exactement, que je suis arrivée chez ma maman. Ça n’était pas arrivé depuis presque deux ans. Il y a deux ans, c’était aussi dans des conditions particulières. Se retrouver tous les trois, c’est assez spécial, mais pas plus que d’être renfermée sans vraiment pouvoir sortir.

J’ai fait le choix de venir ici pour ne pas rester seule chez moi, dans un appartement à moitié vide. Je devais déménager le week-end dernier, mais pour les raisons évidentes que vous connaissez le déménagement est repoussé. Tout est décalé, et si je me sens chanceuse, d’être en bonne santé, d’avoir un toit et de quoi manger, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour ceux qui prennent des risques à longueur de journée.

Apprendre à se déconnecter

Pour éviter et limiter le climat anxiogène, j’ai décidé de quitter Instagram et Facebook, pour une digitale detox de 15 jours. Je sentais ces dernières semaines, que je n’étais plus alignée avec mes valeurs, l’actualité et les messages agressifs que j’ai pu recevoir. Je pensais que ce serait plus difficile que ça, étant pourtant très connectée. Je me rends compte, que ça me fait énormément de bien. Je cogite moins, je ne me compare plus à la vie des autres (ni l’avis d’ailleurs), j’ai retrouvé une certaine sérénité et je suis concentrée sur mon propre travail.

Je continue de travailler sur mon projet de site e-commerce Shop by Clo et si tout va bien, début mai, pour mes 30 ans, le site sera fonctionnel. Un projet dans lequel je m’investis désormais à plein temps, tout en essayant de trouver un rythme, puisque je ne vis plus seule.

La vie en confinement

Et puis la vie à trois, c’est très différent. Je ne vais pas vous cacher, que j’irai bien glander dans le canapé de temps en temps et que les moments seule me manquent. Alors, puisqu’il fait beau, je prends mes lunettes de soleil, ma liseuse, mon iPhone et mes écouteurs et je pars me poser au soleil sur la terrasse ou alors, je fais le tour du quartier en appelant une amie. Ça me permet de sortir prendre l’air, de bouger un peu de l’ordinateur et surtout d’appeler mes proches.

Le temps que je ne passe plus à regarder la vie des uns ou des autres sur Instagram est remplacé par des dizaines de messages quotidiens sur WhatsApp avec des amis et de la famille. Notre groupe familiale sur WhatsApp, c’est un joyeux mélange de photos de chats, de nos bureaux, de nos apéros, de selfie, bref on prend des nouvelles, on skype et on rend ce passage un peu plus joyeux.

Les journées passent à une allure folle et pourtant j’ai la sensation d’être renfermée depuis plus d’une semaine. Mon rapport au temps s’est modifié. Je me sens partagée entre l’envie de profiter du moment présent et un peu inquiète du « DEMAIN » qui va s’écrire. Même si je sais, que je suis chanceuse. Je n’ai pas à gérer pas les devoirs, ni les tâches d’un patron d’entreprise avec des salariés, je n’ai pas de cours à préparer à distance, ni de proches malades… Cette année 2020, je la pensais plus légère que l’année 2019, mais elle nous réserve vraiment de drôles de surprise. J’avais beaucoup misé dessus et j’espère que la fin d’année, sera plus douce pour nous tous. En attendant, on prend les choses comme elles viennent et on avance.

Et vous, comment vous sentez-vous actuellement ? Si vous le souhaitez, laissez-moi un mot ici, je les lirai avec attention. Je vous souhaite une belle journée et n’oubliez-pas, prenez soin de vous.

Previous Post Next Post

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.