Lifestyle

Travailler de chez soi quand on est confiné

Travailler de chez soi, quand ce n’est pas une habitude, peut vite devenir insupportable. Ça fait un an, que je le fais, voici donc quelques conseils pour travailler de chez soi quand on est confiné. Je sais que pour moi, c’est plus « simple » car je n’ai pas d’enfants et que c’est une habitude prise, mais il n’est pas trop tard, pour appliquer ces quelques conseils et les adapter à votre situation.

Mes conseils pour travailler de chez soi quand on est confiné

Garder un rythme

Je l’ai beaucoup vu sur les réseaux sociaux avant de supprimer Instagram et Facebook (je fais une pause sur ces deux réseaux), pourtant le confinement ne rime pas avec la grasse matinée, du moins la semaine. Quand on est freelance, c’est important de garder un rythme.

Avoir une routine

Faites comme avant et conservez votre rythme de vie : lever – petit déj – sport – douche – travail sans oublier les pauses.

S’organiser avec un carnet de bord

Pour m’assurer une meilleure organisation de ma semaine de travail, je me suis constituée un carnet de bord.

Chaque lundi, sur une nouvelle page, j’y note mes objectifs de la semaine, mes tâches à réaliser ( Projet / Blog / Autres) et je note tout ce que j’ai fait (y compris mes sorties sportives). Ça peut paraître évident, mais pour moi ça me permet notamment de prendre conscience, que je fais des choses. Croyez-moi étant en phase de projet, c’est important.

Cette organisation est pour moi plus utile que les multiples to-do-list que j’avais tendance à accumuler de part et d’autre. A vous de trouver la meilleure organisation pour éviter la procrastination.

Répartissez votre temps différemment

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire de mettre votre réveil à 6h du matin comme d’habitude. Profitez-en pour répartir vos 8h de boulot plutôt le matin et en fin de journée par exemple. Accordez-vous des pauses, un peu d’exercice physique, écouter des podcasts

Faites une pause

Faites une pause et profitez de ce confinement pour stopper quelques unes de vos mauvaises habitudes. J’ai décidé hier midi, de supprimer Facebook et Instagram, un véritable enjeu, puisque je suis extrêmement dépendante d’Instagram.

C’est le climat anxiogène des derniers jours, qui m’a poussé à dire stop pour les 15 prochains jours. Ce n’est pas facile de mettre fins à ses habitudes aussi radicalement, mais ça fait du bien de ne plus se comparer aux autres (même depuis 2 jours). Je n’ai pas tout coupé, je suis toujours présente sur le blog et je me suis remise à papoter un peu sur Twitter.
Mais je ne me sentais plus en phase avec mes valeurs et cette facilité de me faire tacler quand je partageais quelque chose, qui ne convenait plus à ma communauté.

Soyez indulgents avec vous même

Quitter un environnement de travail et les habitudes qui vont avec, ce n’est pas si facile mais ce n’est pas impossible non plus !

Bien sûr, je pense à celles et ceux pour qui le télétravail est possible et à tous les autres aussi ! Bon courage à tous et n’oublions pas de penser à ceux qui travaillent actuellement pour assurer notre santé et nos besoins vitaux ! Si vous souhaitez ajouter votre contribution à cet article, laissez-moi un commentaire ci-dessous.

 

Previous Post Next Post

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.