Blog Story

FAQ : Tenir un blog 

Dans trois mois, je vais fêter les 8 ans du blog ! Ça me parait tellement fou et à la fois, je suis plutôt fière de tout le chemin parcouru ! Le plus difficile, c’est de se lancer, d’oser être différente et de partager ce que l’on aime sur la toile. Alors merci d’être toujours plus nombreux et nombreuses à me suivre ici et sur les réseaux sociaux, parce que, grâce à vous j’ai beaucoup appris.

Mais tenir un blog c’est aussi beaucoup de travail, et même si je suis ravie d’être là où j’en suis aujourd’hui, j’avais envie de vous en dire davantage sur l’envers du décor.

Pourquoi as-tu créé un blog ?

C’est la question qui revient toujours par MP ou lorsque je vous rencontre.

J’ai commencé à bloguer en juin 2011, il y a bientôt 8 ans. A l’époque, je proposais des articles mode avec surtout mes coups de cœur, mais aussi quelques petites recettes de cuisine, et petit à petit, je me suis mise à vous proposer des looks.

Ce n’était pas simple pour moi de demander aux copines de fac de me prendre en photos, mais maintenant je suis plus à l’aise. Vous avez d’ailleurs remarqué que je m’amusais plus lors de mes shootings, quitte à embêter celles et ceux qui me prennent en photos.

Au fil des années, le blog s’est étoffé, j’ai arrêté de me cacher et j’en ai parlé un peu autour de moi. Contrairement à ce que vous pensez, je suis plutôt quelqu’un de timide et réservé, mais le blog m’a permis de prendre confiance en moi et d’oser !

Le blog a aussi évolué avec moi, entre 2011 et aujourd’hui, il s’est passé beaucoup de choses. Ces six derniers mois ont incontestablement changé ma vie et la vision que j’en avais. Désormais, je suis plus positive que jamais et je profite de chaque instant.

A l’heure actuelle, mon travail c’est mon blog, voilà aussi pourquoi je suis plus active sur les réseaux sociaux et ici même. En attendant, de trouver un emploi dans une ville plus grande, je prends le temps de partager avec vous de nouveaux contenus.

Qu’est-ce-qui te donne envie d’écrire ?

J’ai toujours aimé écrire. Petite, j’avais deux journaux intimes et je pense que ce blog, c’est la continuité. A un détail près, ce n’est pas intime.
Nous sommes une petite communauté et j’aime cette proximité qui nous lie. Je sais que parmi vous, certaines (et certains) me suivent depuis le début. D’autres sont arrivées en cours de route, mais peu importe.

J’adore vous écrire et partager ce que j’aime. J’ai toujours un carnet avec moi, pour noter un détail, une anecdote, écrire quelques lignes qui finiront par devenir le prochain post…

Le blog a un côté plus authentique qu’Instagram, par exemple. Instagram, c’est un peu Je t’aime moi non plus. Le réseau a développé ses propres influenceurs et les marques ne jurent plus que par ce réseau. C’est le réseau merveilleux où chacun montre et étale tout ce qu’il possède : un bel intérieur, un beau dressing, des voyages en veux-tu en voilà, et bien d’autres choses encore.

Je ne suis pas jalouse en disant-ça, seulement je trouve que ce réseau enjolive beaucoup trop la vie ! J’ai une vie simple, je voyage un peu, j’aime la mode, je suis bien entourée, j’aime allez au restaurant, et bien d’autres choses encore, mais pourtant je ne suis pas assez « instagramable ». J’ai encore du mal avec ce côté « business » !

Comment faire la part des choses entre vie personnelle et vie professionnelle ?

C’est une très bonne question ! Le blog est naturellement tourné vers les autres. Mais les journées ne font que 24 heures et il ne faut pas oublier que l’on a d’autres obligations à côté.

Depuis juin 2011, je suis sortie de la fac puis je suis partie vivre un an en Nouvelle-Zélande. A l’époque, je ne me posais pas de questions et j’écrivais quand bon me semblait. A mon retour en France, j’ai fini par décrocher un job comme remplaçante, puis un second (mon dernier emploi).
Il m’est arrivé plusieurs fois de m’accrocher à ce sujet. Faire comprendre à ses collègues/collaborateurs, que la Chloé d’Instagram est la même que celle de la vraie vie, le tout dans une petite ville, c’est un sacré challenge ! J’ai préféré laisser les gens parler derrière mon dos, plutôt que d’expliquer pourquoi je faisais ça pour une énième fois. Même si au fond, les critiques et la jalousie me touchent beaucoup.

Alors, si depuis un mois et demi c’est plus simple, parce que je n’ai plus à expliquer pourquoi je vends des bijoux le week-end et pourquoi je prends toujours tout en photos, d’autres problèmes sont apparus.
Je travaille presque 7 jours sur 7 et je me « bats » avec mon entourage pour leur faire comprendre, que je travaille vraiment ! Pas simple pour mes grands-parents, de comprendre que ça puisse être un travail de tester un produit ou de faire des photos d’un look.

Il y a 8 ans, c’était bel et bien une passion et depuis, j’ai pu la professionnaliser pour en faire une activité à part entière.
Je n’en vis pas à l’heure actuelle, mais il m’arrive d’être rémunérée pour certaines publications. Ce qui va m’emmener à la fameuse question..

Est-ce-que tu gagnes de l’argent ?

Après pourquoi tu blogues ? C’est toujours la question sur la rémunération qui arrive juste après ! Je crois que c’est très français.

Je n’ai rien à cacher mais je ne m’étalerais pas sur cette question, tout simplement parce que je suis peu rémunérée à l’heure actuelle.
Je reçois davantage de cadeaux (vêtements, produits de beauté, accessoires et autres), que de l’argent a proprement parlé.

En l’état actuel, j’ai une petite communauté et donc une rémunération à la hauteur de celle-ci. Néanmoins, il m’arrive de toucher de l’argent pour écrire des articles sponsorisés, par exemple. Mais c’est comme dans la vie,

Arrives-tu à décrocher ?

C’est comme pour la question précédente au sujet de la vie personnelle et professionnelle, j’aimerai bien répondre oui mais en fait non. Je suis plutôt perfectionniste et très motivée à l’idée de vous partager de nouvelles choses chaque semaine, alors je pense (trop) au blog tout le temps.

Parmi mes challenges de l’année après le sport, c’est un challenge de taille qui m’attend, celui de la déconnexion.

J’ai d’ailleurs commencé hier soir par laisser mon téléphone en bas et non sur ma table de chevet comme tous les soirs. Je suis montée me coucher plus tôt et avec un livre plutôt qu’un écran.

Depuis que j’ai l’application « temps d’écran » sur mon iPhone, j’ai pris conscience, qu’il était urgent d’agir. Je passe beaucoup trop de temps sur mon téléphone. Honnêtement, c’est difficile mais je me suis fixée quelques règles et j’espère réussir à les tenir.

J’espère avoir répondu à vos questions et si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

 

 

Previous Post Next Post

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :