Russie

La Russie : 2ème jour de Ryazan à Kasimov

Hello ! Désolée pour le silence cette semaine, me voilà de retour avec la suite de mon voyage en Russie. Et puis vous le savez, les articles voyage sont toujours très longs à rédiger.

Après vous avoir présenté les conseils pour bien préparer votre voyage en Russie, mais aussi comment préparer votre valise, puis notre 1er jour de Moscou à Ryazan. Aujourd’hui, on part pour de nouvelles aventures dédiées au monde du cheval, de la nature, de l’exploration..

Suivez-moi pour ce 2ème jour à Ryazan

Impossible d’aller en Russie sans goûter à la vodka ! C’est pas la boisson que je préfère, mais j’ai fait honneur à leur tradition.

L’histoire de la vodka est intimement liée à l’histoire politique. Si on la distille dés le XIVème siècle, la politique d’Ivan III visant à interdire toute production de boissons fortement alcoolisée retarde l’avènement de la vodka en Russie, Pologne et dans l’Europe de l’Est et du Nord. 

C’est Ivan IV (plus connu sous le nom d’Ivan le Terrible), qui va relancer la production de vodka, par le biais de distilleries et de tavernes d’Etat. Ainsi il peut contrôler le marché de la vodka, de sa distillation jusqu’à sa consommation. Ce monopole d’Etat se révèle très fructueux et la Vodka devient un pilier incontournable dans la culture Russe.

La vodka est une boisson incolore titrant environ 40 degrés. L’origine de cette eau de vie se situe en Russie. La vodka peut être issue de la transformation de quasiment toutes les matières d’origine agricole (blé, orge, sarrasin) mais aussi les betteraves, les pommes de terre.. Et comme la tequila, la vodka se boit selon un protocole qui change selon les habitudes de chaque région. C’est ce que nous avons appris lors de cette visite dans un bar spécialisé. On a pu apprendre le processus de fabrication et tester différentes saveurs de vodka.

Après ce tasting, nous sommes rentrées à l’hôtel avec Maria, Anastasia (sa fille), pour dîner.

Où manger ?

Le soir, il y a souvent des concerts live dans le restaurant. En ce deuxième jour, nous avons pu goûter d’autres spécialités locales. Pour commencer, un shooter de vodka, suivi d’un jus de crandberry (souvent servi à la place de l’eau). Côté nourriture, j’ai découvert que les Russes adoraient les plats en gelée. Personnellement, je l’ai enlevé avant de déguster ce pâté. Nous avons pu goûter un morceau de saumon accompagné avec une salade de choux et d’oignons marinés.

Où dormir ? 

Comme je vous l’ai dit précédemment, nous avons eu la chance de tester un nouvel hôtel chaque soir. Cette nuit-là, nous avons dormi à l’hôtel Konyushenny Dvor.

Situé en ville près d’un parc, il se compose d’une taverne, de plusieurs complexes de bains, de salles de conférences et de trois bâtiments de style bavarois avec des chambres simples et doubles mais aussi de maisons individuelles, comme celle ci-dessous.

Après une courte nuit, (nous avons raté notre réveil avec Laura) on ne rigole pas avec la ponctualité et la discipline, en Russie !! Nous sommes parties prendre notre petit déjeuner.

Le petit déjeuner servi dans la salle de restaurant. A vous de choisir ce que vous souhaitez sur la carte. Vu notre retard, on a fait simple et au plus rapide ce jour là. Les crêpes étaient toujours aussi bonnes.

Après ce rapide petit déjeuner, nous avons fait un tour de l’établissement pour découvrir notamment les maisons individuelles dans lesquelles on peut aussi dormir. D’ailleurs nous en avons accepté une pour le lendemain.

Pour être la plus transparente avec vous, à la lecture du programme, j’avais très peur de cette journée. En ce qui concerne mes proches, je sais qu’ils auraient aimé me voir près des chevaux pour rire !!

Et après un trajet un peu secoué en voiture, nous sommes arrivées sur le lieu de notre première activité. Nous aurions dû faire de la chasse à cour.. Je vous laisse imaginer ce sentiment, quand comme moi vous avez peur des animaux et qu’en sortant de la voiture, une meute de chiens court vers vous..

Pour ma part, je me suis contentée de poser à côté du cheval, ce qui relève déjà d’un exploit. Laura quant à elle, a pu se balader sur le cheval. Et d’ailleurs, j’aime beaucoup cette photo, pas vous ?

Pour se fondre dans le décor, nous portions les costumes traditionnels. Il faisait tellement froid à ce moment là que je portais trois paires de gant, un collant technique et un pantalon de ski sous la jupe. Il y avait une mini tempête de neige et le terrain était très glissant :)

Après une matinée riche en émotions, nous voilà repartie avec Guenadi et sa femme pour un long périple jusqu’à Kasimov.

Sur la route, nous avons terminé notre nuit. Puis, nous nous sommes arrêtées sur un parking pour un pique-nique dans la voiture. A ce moment là, nous avons compris qu’il faisait trop froid pour sortir déjeuner à l’extérieur. Malgré le peu d’espace, nous avons passé un très bon moment à partager tous les 4 de nouveaux mets.

A Kasimov, nous avons retrouvé Vladimir, notre interprète du jour. Avec lui, nous avons découvert le musée du papillon (une collection de 3000 objets avec des papillons). Sa collection est très éclectique, des broches, des horloges, des pièces, des bijoux, des timbres.. Il y en a pour tous les goûts :)

Après cette visite, nous sommes parties découvrir le musée de l’histoire de la ville, sa faune, sa flore, sa culture et ses traditions. C’est un petit musée dont la visite est assez rapide.

Ensuite, nous avons admiré le son des cloches. Un avant goût du musée que nous allions visiter juste après, le musée des cloches. Tout comme le musée des papillons, je n’y ai pas trouvé un grand intérêt.

Par contre, j’ai apprécié la visite du musée du Samovar. Le Samovar sert pour le thé. Il est très utilisé en Russie, bien que réservée aux familles riches. Il peut avoir plusieurs formes et ainsi différentes significations.

Avant de rentrer à l’hôtel, nous avons dîné dans un restaurant très chic de la ville. Au menu, une soupe traditionnelle (texture entre la soupe et la purée) au fromage et servie dans un pain boule. Il y avait beaucoup de plats sur la table : une macédoine de légumes, du saumon, du poisson et des légumes.

Je me souviens que lors de ce repas, ils nous indiqué nous avoir réservé une dernière surprise pour terminer la journée..
Et quelle surprise…! Une balade à cheval au beau milieu de la forêt à 21h donc il faisait bien nuit noire..

Je n’ai pas beaucoup de photos étant donné qu’il faisait nuit. Quel dommage car j’ai bien rigolé. Pour la première fois, j’ai donc conduit une calèche dans la neige, un souvenir inoubliable c’est certain.

J’espère ne pas vous avoir perdu en cours de route, ce deuxième jour était un peu long alors je vous présenterai la semaine prochaine l’hôtel dans lequel nous avons dormi et enfin notre dernier jour en Russie. Je vous souhaite un bon week-end, pour ma part, changement de décor je pars rejoindre des amies en Crète !

Previous Post Next Post

1 Comment

  • Reply lenversdescorps 23 avril 2018 at 15 h 54 min

    C’est vraiment super que tu aies pu partir là bas en tant qu’ ambassadrice de la ville de Bressuire ! C’est vraiment un rêve ! La Russie est un pays incroyable, riche de contrastes et que j’aimerais visiter un jour. L’architecture des grandes villes me fait tomber en syncope tellement c’est beau ! J’adore les vêtements traditionnels, qu’il s’agisse des coiffes comme des jupes, tu devais te sentir comme une reine ! Et c’est vrai que la photo de la demoiselle a cheval avec sa jupe recouvrant la moitié du dos de l’animal est vraiment superbe ! Enfin le rituel du Samovar est hautement inspirant et je crois que j’aurais pu admirer la beauté de l’objet pendant de longues minutes aussi ! J’ai bien envie de m’en procurer un tiens… merci pour cet article et heureuse que tu aies découvert de si belles choses et de pouvoir les faire connaître ici !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :