Humeur

Never give up!

Aujourd’hui c’est la journée mondiale de lutte contre le cancer. J’avais envie de vous partager ces quelques mots.

Cet article s’adresse à tous ceux qui ne comprennent pas pourquoi depuis 10 mois, j’ai changé, pourquoi je ne réponds plus aux sms aussi vite que d’habitude, pourquoi j’ai l’impression de vous mentir en disant que tout va bien. Et bien sûr, cet article il s’adresse à mon papa..

Ce matin, j’ai croisé Marie alors que je faisais quelques courses au supermarché, la tête un peu ailleurs. Elle m’a embrassée, m’a serré dans ses bras et m’a dit « Je n’ose pas te demander, mais comment va papa? » Je lui ai répondu qu’il était fort et courageux, encore plus que nous! Je lui ai dit que l’on partait tous ensemble dans les Alpes et que ça ferait du bien à tout le monde. En fait, je ne sais pas trop quoi répondre à cette question. A ceux que je ne connais pas trop je réponds « ça suit son court », réponse imparable pour ne pas avoir à en dire davantage et puis il y a ceux que j’apprécie et à qui je peux avoir envie de parler.

Ça fait 10 mois que sa vie a changé et la nôtre aussi. Ça fait 10 mois, qu’il prend de lourds traitements médicaux, qu’il fait de nombreux aller-retour à Poitiers en ambulance ou avec ma maman, 10 mois qu’il est très fatigué, 10 mois qu’il a subi une opération de chirurgie éveillée pour enlever le glioblastome, 10 longs mois que j’apprends, que je lis des articles sur les traitements, les médecines parallèles, la nourriture plus saine, 10 mois que je suis encore plus forte et courageuse.

Le cancer m’a appris à ne jamais rien prendre pour acquis. Le bonheur côtoie le malheur et inversement. Le cancer m’apprend qu’il y a des choses que l’on ne maîtrise et contrôle pas. Le cancer m’a appris à prendre du recul, à relativiser, il m’a appris qu’un papa ça peut être fragile et pleurer.

Vous l’aurez compris, il est inutile de se cacher même si je tiens à garder une certaine intimité vis à vis de ma vie privée. J’ai développé une certaine positive attitude. Je suis retournée faire de l’hypnose et j’ai même fait une séance avec Chantal, magnétiseur. On a beaucoup parlé de la maladie et surtout de ce qui me fait le plus peur, la mort.

Le cancer m’a appris à profiter encore plus de la vie et d’aller vers mes envies. C’est toute la difficulté d’être présente virtuellement avec vous, d’avoir envie de vous partager certains moments bons ou moins. En tout cas, j’espère que ces quelques mots vous auront permis de comprendre mon état d’esprit actuel. J’avance petit à petit et quelques changements s’opèreront certainement ici aussi. C’est avant tout un espace de partages et de bonne humeur sans chichis !

Je terminerai avec cette citation :

 » Il faut tout espérer, au risque d’être déçu. Il faut tout éprouver au risque d’être blessé, tout donner au risque d’être volé. Ce qui vaut la peine d’être vécu met forcément en danger. » Gilles Legardinier

Previous Post Next Post

11 Comments

  • Reply Mamzelle Laura 4 février 2018 at 18 h 06 min

    Bien loin du mot cancer, mon papa a de gros soucis cardiaques depuis un peu plus 2 ans maintenant, et je ne peux qu’essayer d’imaginer tes craintes et tes peurs.
    Profiter de chaque moment, ça peut paraitre cliché, mais c’est vraiment devenu mon credo !
    Vivement dans 11 jours ;)

    • Reply Chloé 4 février 2018 at 18 h 31 min

      Merci Laura, je comprends aussi ce que tu peux ressentir. Quand sa touche nos proches, c’est plus compliqué..
      Oui vivement dans 11 jours, je suis contente que tu m’accompagnes :)

  • Reply Nathalie HERNANDEZ 4 février 2018 at 19 h 21 min

    Tout en pudeur et tellement touchant. Vivre le moment présent, profiter et vivre à fond l’instant.

  • Reply Maïté 4 février 2018 at 20 h 57 min

    Très bel article Chloé, je ne sais que dire hormis toutes mes pensées vont vers vous.
    Profitez de chaque instants de bonheur
    Des bises

  • Reply Clémence 4 février 2018 at 21 h 07 min

    Il est jamais facile de se rendre compte qu’on est tous fragiles et que nos proches ne sont pas indestructibles comme on pourrait le croire.
    Je ne peux qu’espérer que tout va aller pour le mieux pour ton papa, pour ta famille et pour toi.

  • Reply Aurore 5 février 2018 at 9 h 59 min

    Douce et forte ma Chloé <3

  • Reply Damien Gelle 5 février 2018 at 22 h 41 min

    Merci ma Grande, c’est très touchant.

  • Reply Arnaud Gellé 6 février 2018 at 22 h 20 min

    Quand la plume de Chloé trempe dans un tel encrier, elle fait fondre nos cœurs et transforme nos pleurs en flocons de douceurs.
    Bizes MaClo, à défaut d’une boule de neige, je t’envoie des vœux de bonheurs.

  • Reply Delphine 7 février 2018 at 8 h 20 min

    Très bel article très touchant j’en ai eu les larmes aux yeux…je ne peux que comprendre ta situation et je vous souhaite tout le courage possible pour rester forts. Mon papa est parti l’été dernier après 1 an et demi de bataille contre un cancer aussi.
    Bcp de courage Chloé toutes mes pensées pour vous ❤️

  • Reply BAUDRY GELLE 27 février 2018 at 21 h 57 min

    C’est un bel article pour papa, simple, vrai et plein d’espoir.

    • Reply Chloé 27 février 2018 at 22 h 00 min

      Merci <3

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :