Lifestyle

Tu comprendras quand tu seras plus grande Virginie Grimaldi


Hello ! J’espère que vous allez bien ? On se retrouve ce soir, avec un article dédié à une des lectures qui ne m’ont pas laissé indifférente. Comme vous le savez, une de mes résolutions de l’année 2018, c’est de continuer à lire et de le faire toute l’année. L’été dernier j’ai fait le plein de livres sur ma liseuse et aujourd’hui j’avais envie de vous parler de ces livres que l’on peut classer dans la catégorie des « feel good books » ! Après vous avoir parlé du livre « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une« , il était temps de vous parler d’un des livres de Virginie Grimaldi, Tu comprendras quand tu seras plus grande.

Tout d’abord, c’est le titre qui a attiré mon attention, parce que ma maman me répète très souvent cette phrase « Tu comprendras quand tu seras plus grande ».
 

Résumé : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent : les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.
C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.
« Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité.
En le refermant, on n’a qu’une envie : se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie. »


A peine avais-je commencé la lecture, que j’adorais l’histoire. Je l’ai lu en 2 jours, c’est vous dire si j’ai apprécié le livre. On découvre les « MDR » (dans le livre, les MDR sont des Maisons De Retraite) d’un autre oeil et on porte un peu moins de jugements sur la vieillesse après avoir lu ce livre !
À chaque âge ces moments de bonheur et à l’inverse d’autres un peu moins joyeux. C’est un excellent roman intergénérationnel. Je regrette un peu de ne pas l’avoir acheté en version papier, sinon je l’aurai prêté à mes grands-parents. :)
Connaissez-vous les romans de Virginie Grimaldi ? Quels sont vos « feel good books » du moment ?

À propos de l’auteur

Chloé auteur du blog Daily about Clo depuis 2011. Elle partage chaque semaine ses looks, ses bonnes adresses mode, décoration et restaurant, ses voyages en France et à l'Etranger et ses inspirations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.