Maine et Loire

Visite et dégustation au Domaine du Petit Clocher

Samedi dernier, je suis partie visiter le Domaine du Petit Clocher situé à Cléré-sur-Layon dans le Maine-et-Loire. Cette visite s’est effectuée en famille et surtout grâce à mon grand-père, originaire de Cléré-sur-Layon. Ça faisait 15 ans que je n’étais pas venue ici et les souvenirs sont revenus.

Accueillis par Vincent, nous avons commencé cette visite par un peu d’histoire.

Un domaine familial

Le domaine est l’oeuvre de quatre générations de viticulteurs qui se sont succédées à Cléré sur Layon. En 50 ans, l’exploitation est passée de 5 à 80 hectares.

Le Domaine du Petit Clocher fait parti de la charte des vignerons indépendants : 

 » Le vigneron respecte son terroir, travaille sa vigne, récolte son raisin, vinifie et élève son vin, met sa production en bouteille dans sa cave, commercialise ses produits, se perfectionne dans le respect de la tradition, accueille, conseille la dégustation et prend plaisir à présenter le fruit de son travail et de sa culture. »

Vincent nous explique, que le domaine a été fondé en 1920 par le Grand-Père Denis avec 5 hectares, la propriété a été repris en 1946 par son fils pour étendre le vignoble à 23ha.

Après un grand travail de modernisation, Maurice Denis a construit une cave moderne, dès les années 1950.

C’est en 1975 qu’Antoine et Jean-Noël décident de poursuivre la tradition familiale en reprenant le domaine du petit clocher avec leur père.

Aujourd’hui, une quatrième génération de viticulteurs est présente sur l’exploitation. En 2003, Stéphane acquiert un vignoble de 12ha supplémentaire. En 2006, le frère de Stéphane, Julien, s’installe en remplacement de son père (à la tête de l’exploitation). Depuis 2009, Vincent a rejoint Stéphane et Julien sur l’exploitation en reprenant à son tour 12ha de vignes, pour atteindre les 80 hectares actuel.

La visite se poursuit à l’extérieur du bâtiment pour découvrir le matériel utilisé lors des vendanges. Pardonnez-moi, mais je n’ai pas pris de photos des machines.

La naissance du vin

Les vendanges étant terminées, Vincent nous a expliqué la naissance du vin.
Les vendanges sont la première étape au stade de la vinification, tout aussi important pour obtenir un vin de qualité.

La récolte n’est plus essentiellement manuelle, cependant la qualité est très importante dans ce domaine.

La table de tri est une spécificité de l’exploitation. Elle permet d’éliminer tous les corps étrangers présents dans la vendange et également de supprimer les raisins abîmés par la pourriture. Toute la qualité de la production passe sur ce tapis, pour avoir une excellente qualité.

Après la table de tri, on passe à la macération. C’est un moment important dans la vinification, qui diffère selon la couleur de la vendange.

Pour le vin rouge, la macération va de 7 à 21 jours, pour les rosés, les raisins restent 24 heures au contact du jus de raison. Cette phase s’appelle, la macération pelliculaire. C’est elle, qui va donner ce côté fruité au vin et sa couleur.

Pour en savoir plus sur la naissance d’un vin, je vous conseille de visiter leur site internet, où tout est très bien expliqué.

Nous revenons dans le chai composé d’au moins 45 cuves ! Une cuve peut contenir jusqu’à 17500L soit 22 000 bouteilles.

Enfin, nous nous dirigeons vers la cave. On l’aperçoit dès que l’on entre dans le domaine. Elle est tout aussi impressionnante que le chai. La photo du grand-père trône fièrement sur le mur de l’entrée.

L’endroit est spacieux et après cette découverte, Vincent nous explique le fonctionnement de la mise en bouteille. Les bouteilles sont triées, lavées puis séchées. Une étiquette est déposée ainsi que le fameux bouchon en liège pour la cuvée prestige et un bouchon en cane à sucre pour les autres bouteilles. Le bouchon en cane à sucre est désormais bien plus utilisé que le bouchon en liège compte tenu des problèmes qui y sont liés.

J’en profite pour faire un petit sondage, vous êtes plutôt bouchon en liège ou bouchon à vis ? Qu’en pensez-vous ?

Après le conditionnement, on se retrouve dans la pièce consacrée au stock. Je n’ai pas noté les chiffres, mais tout comme dans les pièces précédentes, c’était fou ! :)

La dégustation

Après la visite, place à la dégustation des vins ! Nous les avons à peu près tous dégustés, mis à part les vins rosé.

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé le Chardonnay, le Coteaux du Layon Cuvée les Perrières (un blanc liquoreux aux notes de fruits exotiques), l’Anjou Villages et bien sur le Crémant de Loire. Le Crémant, c’est un peu le vin parfait pour les fêtes et les évènements.

Pour terminer, je remercie Vincent et son équipe pour leur accueil et pour ce bon moment que nous avons passé en famille. Si vous souhaitez découvrir le domaine, contactez-le directement.

Le caveau est ouvert du lundi au samedi 9h- 12h30 / 14h – 18h

Et pour celles et ceux que cela intéressent, les bouteilles se vendent en ligne sur leur site internet. Pour les Bressuirais(es), le Domaine du Petit Clocher est vendu à Leclerc Bressuire dans le cadre des Alliances Locales.

 

Previous Post Next Post

24 Comments

  • Reply Ruault 12 décembre 2017 at 7 h 59 min

    Je garde l’adresse si un jour nous passons par là. Nous faisons partis de deux clubs œnologiques et organisons des virées dans les vignobles. On ne peut partir en vacances que dans les régions viticoles !

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 8 h 22 min

      Tu ne seras pas déçue, c’est une belle adresse pas loin de chez nous !
      J’aime de plus en plus partir dans les régions viticoles également.
      Bonne journée Brigitte

  • Reply Vincent Denis 12 décembre 2017 at 8 h 23 min

    Merci Chloé pour cet excellent résumé, j’ai également passé un très bon moment avec toute votre famille. Au plaisir de se recroiser à la cave ou à Bressuire! Vincent DENIS, DOMAINE DU PETIT CLOCHER

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 8 h 28 min

      Merci encore pour ton accueil au Domaine du Petit Clocher et au plaisir de te revoir à Bressuire

  • Reply Girls n Nantes Eva (@GirlsnNantes) 12 décembre 2017 at 9 h 30 min

    Je n’ai jamais fait de dégustation de vin et pourtant je suis proche des vignes et j’aime le vin !
    Il est temps que je teste avant mes 40 ans !

    bisous

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 9 h 45 min

      Je veux bien faire ça avec toi, la prochaine fois ! On va voir Aurore et on se fait une dégustation :)

  • Reply Dress Me 12 décembre 2017 at 9 h 34 min

    J’aime trop ce genre de visites, je ne compte plus les fois où j’en ai faites dans des châteaux du bordelais, et aussi en Bourgogne.

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 9 h 45 min

      J’ai fait ma première à Saint Emilion, il y a 2 ans et depuis j’adore ça !

  • Reply Les tests de sevy 12 décembre 2017 at 10 h 13 min

    C est génial de pouvoir visiter comme ça, tu as du passer un super moment ! Très jolies photos

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 10 h 24 min

      Merci, j’ai effectivement passé un très bon moment.

  • Reply Clara 12 décembre 2017 at 11 h 19 min

    Une petite visite sympathique ça devait être intéressant!

  • Reply mamanetsachipieweb 12 décembre 2017 at 12 h 36 min

    toujours très sympa et agréable ces visites. merci pour la deocuverte

  • Reply Maman Écureuil 12 décembre 2017 at 13 h 11 min

    C’est toujours sympa les dégustations et les visites dans le genre.

  • Reply Rachelmarine 12 décembre 2017 at 13 h 21 min

    J’adore ce type de visite c’est trop top

  • Reply Maman Plume 12 décembre 2017 at 14 h 04 min

    oh ça doit etre une visite trés interessante ! Merci pour la découverte

  • Reply Lapinou Family 12 décembre 2017 at 14 h 07 min

    Sympa cette visite virtuelle, ça donne envie d’aller voir ce qui s’y passe « en vrai ».

  • Reply Jean-Guy, Marie-Claude 12 décembre 2017 at 14 h 33 min

    Nous faisions partie de cette visite. Nous pouvons témoigner de l’excellente qualité des vins : Chardonnay 2017, Anjou Villages 2015, Layon Les Perrières 2015… miam !
    La visite était fort instructive, très complète aussi.
    Des dizaines de cuves inox rutilantes et un chai de barriques neuves qui fait plaisir à voir.
    Derrière tout ça : une grosse motivation pour le BON vin.

  • Reply M 12 décembre 2017 at 14 h 35 min

    J’adore ce genre de visites, c’est chouette (et sinon pour répondre à ta question, les bouchons à vis c’est no way ^^)

  • Reply Les Fraises de Myna 12 décembre 2017 at 15 h 20 min

    Hello! Un très bel article! Moi qui adore le vin et qui le travaille dans la restauration! Une sublime visite

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 15 h 37 min

      Merci beaucoup pour ton retour, je suis ravie que l’article te plaise :)

  • Reply sysyinthecity 12 décembre 2017 at 21 h 02 min

    c’est une chouette visite, tu as dû passer un bon moment, et je reste sur les bouchons liège

    • Reply Chloé 12 décembre 2017 at 21 h 13 min

      Merci pour ton retour sur les bouchons ;)
      Oui c’était vraiment sympa comme visite

  • Reply Natieak 13 décembre 2017 at 13 h 41 min

    Je ne bois pas de vin mais pour les amateurs, cela doit être une visite fort sympathique et encore plus au moment de la dégustation. ^^

  • Reply lafeebiscotte 14 décembre 2017 at 9 h 06 min

    Ca devait être une visite intéressante

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :